Le Ghana et la Côte d’Ivoire passent à l’offensive contre les multinationales du chocolat