Dans les montagnes du Maroc, le tourisme « stoppé net » par la pandémie de Covid-19