Tisser des liens entre les Cambodgiennes et les Canadiennes

image1Merveilleuse soie de l’Asie du Sud-Est

La soie khmère est considérée, depuis le 13e siècle, comme la plus belle de l’Asie du Sud-Est. Le cocon de la chenille du bombyx du mûrier produit un fil doré doux, résistant et thermorégulé.

Dans les années 1970, cette pratique a cessé, les Khmers rouges obligeant les femmes à arrêter de tisser. Mais on assiste depuis 15 ans à un regain d’intérêt pour cette matière exceptionnelle, qui a redonné vie à tout le secteur de la sériciculture.

Un savoir-faire traditionnel qui mérite d’être préservé

Malheureusement, cette technique artisanale lutte à présent pour regagner sa grandeur séculaire face à des concurrents comme la Chine et le Vietnam, qui fournissent l’essentiel de la soie du Cambodge.

Artisan Hub, un levier important

Le projet Artisan Hub de TFO Canada a été lancé en 2016 pour promouvoir au Canada les compétences des petites et moyennes entreprises textiles des huit pays les moins développés : Népal, Madagascar, Ouganda, Lesotho, Éthiopie, Haïti, Bangladesh et Cambodge.

De passage au Cambodge, Nathalie Bourgouin, propriétaire et cofondatrice de Soie Femme a rencontré Mme Veasna de Women For Women (WFW), un groupe d’artisans qui produit localement des foulards en soie.

Soie Femme importe et distribue des produits équitables et éthiques au Québec, au Canada. Mme Bourgouin cherchait quelqu’un qui produisait sur place de la soie authentique, car elle venait de découvrir ce savoir-faire exclusivement cambodgien.

Une relation professionnelle et une amitié sont nées. Cela permet à présent à WFW d’avoir accès au marché canadien par le biais du réseau de distribution des boutiques indépendantes de Soie Femme.

image2Émergence de Soie Femme, expansion de Women For Women

Les 100 foulards de Women For Women que Nathalie a rapportés à Josée Maranda, celle qui est à présent son associée, ont marqué le début de l’aventure de Soie Femme. Depuis, elles ont créé leur propre collection de foulards en soie légère – tissage 1/1 (un fil, un fil) – dans une vaste gamme de coloris à la mode.

En 2017, WFW a été choisi pour faire partie des exposants au salon Apparel Textile Sourcing Canada à Toronto, dans le pavillon Artisan Hub. Bourgouin, Maranda et Veasna ont forgé des liens solides et passé d’autres marchés.

Elles sont en train de créer d’autres articles comme des capes, des ponchos, des sacs et sacoches en soie.

Contribuer à la réussite des Cambodgiennes

Étant donné que Soie Femme cible clairement sur le marché éthique, Women For Women établit des prix équitables et s’assure des bonnes conditions de travail et des salaires décents, lesquels sont versés directement aux femmes qui tissent leurs foulards en soie.image3

« Je pense que TFO Canada fait un excellent travail pour trouver des producteurs et des artisans à l’extérieur du Canada, estime Nathalie Bourgouin. Le foulard que vous achetez pour vous ou quelqu’un est fabriqué d’une manière équitable et éthique! Cela permet à Women For Women de garantir un emploi à des femmes de communautés pauvres au Cambodge et d’embaucher des travailleuses qui ont un handicap. Nous espérons pouvoir acheter de plus en plus de foulards pour aider davantage de femmes et leurs familles à avoir un meilleur avenir. »

Notre bureau a déménagé !

Depuis le 10 juin, notre bureau a déménagé à :
66 Slater - Suite 2100, Ottawa,

Ontario K1P 5H1