Exposition de produits frais à Montréal
Connaissez-vous le fruit de la passion, la grenadille, le pitahaya, la tomate d’arbre ou la groseille à maquereau ? Si vous ressemblé à la plupart des Canadiens, vous avez probablement entendu parler seulement de quelques-uns de ces fruits car ils sont méconnus des consommateurs canadiens. Toutefois, de même que l’immigration vers le Canada est en hausse, la demande pour les aliments ethniques enregistre également une augmentation. C’est la raison pour laquelle ces produits commencent à avoir de la visibilité auprès du public sur le marché canadien. Pour tirer profit de ces débouchés, le Bureau du commerce du Honduras et ProExport Colombia, à Montréal, ont travaillé en partenariat, en vue de planifier et organiser une exposition consacrée aux produits frais, et ce, avec le soutien du représentant de TFO Canada à Montréal, Marc Germain. Cette manifestation a mis en vedette une gamme de fruits rares provenant de l’un ou l’autre des pays aux fins d’exportation vers le marché québécois.

Elle a également offert la possibilité aux exportateurs des pays en développement et aux acheteurs canadiens de créer des réseaux. Bien que cet événement ait eu lieu au mois d’avril, cette année, ce sont les résultats annexes des déjeuners de travail informels organisés par Monsieur Germain qui ont commencé en 2010.
Monsieur Germain s’est servi de ces déjeuners pour unir les représentants commerciaux de Montréal et originaires du Honduras, de la Colombie et du Chili dans un espace ouvert et convivial. Les représentants ont été encouragés (et le sont toujours) à développer un réseau avec d’autres, ainsi qu’avec les principaux acteurs de l’industrie de Montréal qui y participent en tant que conférenciers invités. Wendy Rivera, la conseillère commerciale hondurienne de Montréal a décrit les déjeuners de travail informels comme « les rencontres les plus productives », tout simplement parce qu’ils permettent aux représentants commerciaux d’échanger des idées sur les possibilités d’échange, et de s’instruire dans un milieu convivial. Lors des déjeuners, le représentant de TFO Canada à Montréal joue un rôle d’appui. En effet, il encourage la formation de nouveaux partenariats, présente les contacts et les réseaux les uns aux autres, offre des conseils et des suggestions, dirige des visites guidées pour les sociétés et anime des séminaires sur le marché québécois. Le rôle d’appui joué par Monsieur Germain est devenu vraiment important dans l’étape de planification et d’organisation de l’exposition commerciale de produits frais car il a incité les consulats à prendre la direction de et gérer leur premier salon professionnel. Cette expérience acquise sur place a fourni aux représentants commerciaux, un savoir faire et un réseau de contacts qui seront utiles pour l’organisation des futurs salons professionnels.

Non seulement les représentants commerciaux ont appris à planifier et organiser un salon professionnel, mais les réunions mensuelles ont également donné lieu à des partenariats et des possibilités d’échanges qui sans quoi n’auraient jamais vu le jour. De manière spécifique, en ce qui concerne le Honduras, Madame Rivera assure que le salon professionnel, qui est le résultat direct des déjeuners mensuels, a rehaussé la visibilité des fruits exotiques honduriens. Il a permis aux exportateurs honduriens de nouer des contacts avec des importateurs canadiens et de négocier des accords. Comme il s’agit du premier projet entrepris par le Honduras dans le secteur des produits frais depuis la négociation de l’Accord de libre-échange (ALE) entre le Canada et le Honduras, en 2011, cette initiative a été primordiale pour donner une « meilleure visibilité à l’industrie hondurienne ».

Notre bureau a déménagé !

Depuis le 10 juin, notre bureau a déménagé à :
66 Slater - Suite 2100, Ottawa,

Ontario K1P 5H1