Augmentation continue des ventes de produits artisanaux caribéens
Quoiqu’Haïti ait substantiellement réduit son taux de chômage pendant la dernière décennie, elle a toujours un des taux les plus élevés au monde. En offrant de l’espoir et des possibilités aux chômeurs, la Caribbean Craft est un exemple de société haïtienne qui combat le chômage. Actuellement, avec plus de 500 artisans employés par la Caribbean Craft à Port-au-Prince, les artisans haïtiens possède un autre moyen d’obtenir des salaires équitables et une assurance maladie. À mesure que la Caribbean Craft poursuit son expansion et commence à exporter réellement au Canada, il est impossible de savoir le nombre de personnes qui bénéficieront des possibilités d’emploi qui découleront de cette entreprise en expansion. Joël Dresse, propriétaire de la Caribbean Craft croit que sa société pourrait être encore en train de chercher les moyens pour exporter au Canada si TFO Canada ne l’avait pas soutenu. « TFO Canada a simplifié notre processus d’entrée sur le marché, » a-t-il déclaré.

La Caribbean Craft a ouvert ses portes en 1990 et vend des produits haïtiens fabriqués à la main avec du papier-mâché. Avant sa collaboration avec TFO Canada, la Caribbean Craft exportait déjà au États-Unis. Bien qu’elle ait acquis une expérience pratique en exportant chez un des principaux partenaires commerciaux du Canada, les différences de cultures et de goûts limitaient ses capacités à étendre ses activités au Canada. TFO Canada lui a permis de combler cet écart. Dans le cadre d’un projet de deux ans, qui a démarré en 2012 et financé par Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (AECDC), TFO Canada a pu aider la Caribbean Craft a pénétré le marché canadien. Nous lui avons conseillé de modifier ses produits pour attirer davantage de consommateurs canadiens et satisfaire leurs désirs et leurs besoins. Des recommandations ont été également faites pour avoir une logistique bon marché et efficace, rendre les prix accessibles au public cible, s’assurer que les villes et les provinces où les produits devaient être introduites étaient stratégiques et que des réseaux étaient créés avec une visibilité de la marque à travers une participation aux grands salons professionnels de l’industrie et du design.
Le premier salon professionnel auquel a participé la Caribbean Craft était le Salon international du design de Montréal (SIDIM 2012). Les designers canadiens lui ont fait des observations sur ses produits et ses prix, en général, et sur la façon de mener une étude de commercialisation tout en nouant des relations avec les participants. Chaque salon auquel la Caribbean Craft a participé a permis de renforcer sa visibilité et ses chances de durabilité car les importateurs sont devenus plus confortables avec cet exportateur haïtien bien établi. Après avoir modifié ses produits pour le SIDIM 2012, la Caribbean Craft a présenté ses produits pendant l’exposition de l’Association de cadeaux et d’accessoires de table (ACCT) à Montréal en mars 2013. Comme elle démarrait la fabrication de ses produits, elle a pu nouer des contacts, mais n’a pas effectué beaucoup de ventes. Cette exposition a été suivie du SIDIM 2013 où la société a développé plus d’initiatives solides, prouvant encore qu’elle était là pour rester au Canada. Lors de ce salon, la Caribbean Craft a réduit la gamme des produits à présenter et s’est concentrée sur la commercialisation de ses produits fait avec du papier-mâché, ses objets de décoration de maison et sa collection de têtes d’animaux.
Joël Dresse croit que ce projet a été une réussite complète. Les contacts noués, la visibilité acquise, les leçons apprises et les informations commerciales fournies ont non seulement faciliter la capacité de la Caribbean Craft à exporter au Canada, mais le Canada s’est également avéré être un grand marché offrant beaucoup de possibilités à la Caribbean Craft. Bien que l’implication de TFO Canada dans ce projet touche à sa fin, la Caribbean Craft poursuit son réseautage et étend sa distribution au-delà du marché francophone québécois.
Du 25 au 28 août, la Caribbean Craft a exposé ses produits au Salon des cadeaux de l’ACCT à Toronto. Ses ventes lui ont rapporté environ 10 000 $ et elle a vendue ses produits à 15 nouveaux acheteurs. Forte de ces résultats, la Caribbean Craft est connu au-delà du Québec. Elle a des acheteurs en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, en Saskatchewan, Ontario et Alberta. Vu le succès du salon de l’ACCT, Joël prévoit créer une ligne canadienne pour le prochain salon de l’ACCT prévu en janvier 2014.

Notre bureau a déménagé !

Depuis le 10 juin, notre bureau a déménagé à :
66 Slater - Suite 2100, Ottawa,

Ontario K1P 5H1